Communiqué de la Présidence: Liban

15 juillet 1989, Paris
[English]

Les participants au Sommet ont consacré une attention particulière à la situation au Liban et ont été d'accord pour considérer que la communauté des nations ne pouvait ni ne devait rester indifférente devant les dangers qui menacent l'existence même de ce pays.

Ils expriment leur plein appui au Comité des trois Chefs d'Etat arabes chargés, en liaison avec la mission que le Conseil de Séecurite a confié au Secrétaire Général des Nations Unies, de trouver une solution à la crise libanaise. Ils appellent toutes les parties concernées à coopérer pleinement avec lui à l'établissement d'un cessez-le-feu effectif et complet et à la mise en oeuvre d'un réglement politique comportant la restauration des institutions de l'Etat et l'adoption des néecessaires réformes politiques.

Ils affirment leur attachement à la souveraineté, à l'indépendance, à l'unité et à l'intégrité territoriale du Liban, ce qui suppose le retrait de toutes les forces non-libanaises.

Source: Publi au Sommet de l"Arche