Mot de bienvenue de Francis Mer, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Paris, le 17 Mai 2003

Bienvenue à Deauville,

A deux semaines de la tenue du sommet des chefs d'Etat et de Gouvernement d'Evian, je réunis les ministres des finances du G7/G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Russie, Royaume-Uni) ainsi que le commissaire européen en charge des affaires économiques. Notre objectif est simple : préparer, sur le plan économique et financier, ce grand rendez-vous et réfléchir, de manière coordonnée, aux moyens de parvenir à une meilleure cohésion mondiale.

Il nous faut en effet, ensemble, rechercher tous les moyens pour assurer une croissance économique forte et durable. Pas seulement dans les pays industrialisés, mais aussi dans le monde en développement, auquel nous devons témoigner d'un esprit de solidarité, en particulier vis-à-vis de l'Afrique.

Affermir la confiance dans le fonctionnement de nos économies, retrouver le goût de l'initiative, tels sont les défis que nous devons relever pour que la croissance soit au rendez-vous. Pour cela, nous allons, en partenariat avec les professionnels concernés, encourager et organiser les démarches responsables des entreprises, pour un comportement plus transparent, lisible et éthique. Enfin, nous voulons plus de sécurité, notamment en luttant contre le financement du terrorisme.

Telles sont les grandes priorités définies par le Président de la République Jacques Chirac, tels sont aussi les principes qui vont guider nos travaux.

Quatre thèmes en particulier retiendront notre attention :

Francis MER

Source: Site officiel du sommet Evian 2003