Déclaration sur le Moyen-Orient

Rome, 18-19 juillet 2001

Compte tenu de l'évolution alarmante de la situation au Moyen-Orient, nous réaffirmons que le rapport Mitchell dans sa totalité constitue le seul moyen de progresser pour sortir de l'impasse, mettre un terme à l'escalade et relancer un processus politique.

La période de réflexion doit commencer le plus tôt possible. À cette fin :

Nous croyons dans les circonstances qu'une surveillance par des tiers acceptée par les deux parties pourrait servir leurs intérêts en favorisant la mise en oeuvre du rapport Mitchell.


Source: Gouvernement du Canada